Comment choisir son climatiseur mobile ?

5 (100%) 2 votes

Face aux vagues de chaleur de l’été, le climatiseur mobile est un outil qui s’avère être d’une utilité vitale. Il permet de réduire au sein d’une pièce la température ambiante et de filtrer l’air. Il n’est pas toujours évident pour un novice de choisir le modèle le plus approprié entre un climatiseur monobloc et un climatiseur split. Ce guide présente des conseils pratiques à suivre pour bien choisir son climatiseur mobile !

Généralités sur les climatiseurs mobiles

Le climatiseur mobile est un dispositif de régulation de température qui a l’avantage d’être portable. Il peut donc être déplacé pour son utilisation. Il existe plusieurs types de climatiseurs mobiles dont :

  • Le climatiseur monobloc équipé d’un tuyau d’évacuation ;
  • Le climatiseur monobloc équipé de deux tuyaux d’évacuation ;
  • Le climatiseur mobile split ;
  • Le climatiseur mobile sans évacuation.

Pour choisir un climatiseur mobile, il est important de garder à l’esprit certains paramètres importants. Par exemple, avant toute démarche, il faut déterminer avec précision la surface que vous désirez climatiser. À titre illustratif, le système de climatisation qui ira à merveille avec un petit studio de 15 m² ne fera aucun effet s’il est installé dans un appartement de 75 m².

Ensuite, il faut identifier vos besoins et contraintes en consommation d’énergie. Plus le climatiseur est puissant, plus il consommera de l’énergie. Il faut pouvoir trouver un juste milieu entre vos besoins et le type de climatiseur qui est le mieux adapté à vos contraintes énergétiques (utilisez de préférence les climatiseurs de classe A). Le bruit est également un facteur prépondérant dans le choix d’un climatiseur mobile. Compte tenu de la sensibilité de l’ouïe humaine, il est important de se tourner vers une solution de climatisation non bruyante ou presque. Cela permet d’éviter des pépins de santé tels que le stress, la fatigue… En termes techniques, il faut que votre choix porte sur un climatiseur qui émet un bruit égal ou inférieur à 50 dB.

Le fonctionnement d’un climatiseur mobile

Le fonctionnement d’un climatiseur est analogue à celui d’un réfrigérateur. Il dispose de deux composantes principales totalement dépendantes l’une de l’autre : le vaporisateur et le condenseur. Le fluide frigorigène contenu à l’intérieur du système de climatisation capte la chaleur de la pièce dans laquelle le climatiseur est installé et s’évapore. Ce mécanisme à lieu dans le vaporisateur. Une fois dans le condenseur, le fluide sous l’effet de l’air chaud extérieur va redevenir liquide. D’une manière simple, le climatiseur extrait l’air chaud de l’intérieur d’une pièce pour ensuite le rejeter à l’extérieur par le biais d’une unité extérieure ou d’un tuyau d’évacuation (cela dépend du type de climatiseur).

Un dispositif de régulation automatique muni d’une sonde de température permet au climatiseur d’avoir un fonctionnement optimal. Cela permet de garantir le confort des occupants, quelles que soient les modifications de la température ambiante. En effet, grâce à la régulation automatique, la quantité d’air frais produit n’est ni insuffisante ni exagérée. De plus, si l’utilisateur le veut, il peut ajuster de façon manuelle la température de la pièce.

Les différents types de climatiseurs mobiles

Les modèles du climatiseur mobile peuvent être regroupés en plusieurs catégories citées plus haut.

Climatiseur monobloc

Le climatiseur mobile monobloc est un modèle qui ne dispose pas d’unité extérieure. Le condenseur et le vaporisateur sont tous les deux compactés au sein du dispositif interne. Un tuyau sert à évacuer l’air chaud de l’intérieur vers l’extérieur.
On distingue deux types de climatiseurs monoblocs mobiles :

  • Le climatiseur monobloc à un tuyau ;
  • Le climatiseur monobloc à deux tuyaux.

Le climatiseur monobloc à un tuyau est adapté à un local d’environ 30 m². Son avantage est qu’il est économique en consommation énergétique. Il dispose d’un seul tuyau permettant d’évacuer l’air chaud vers l’extérieur. Il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste du domaine avant d’en effectuer l’installation. Néanmoins, il est important de garder à l’esprit que ce type de climatisation est plus ou moins bruyante. En moyenne, les monoblocs mobiles émettent des bruits aux alentours de 55-60 dB. Cela peut être désagréable quelques fois. De plus, les tuyaux d’évacuation doivent parfois passer par les fenêtres. La nécessité de laisser une fenêtre entrouverte est donc aussi un facteur à prendre en compte pour faire votre choix. Le modèle à deux tuyaux possède les mêmes caractéristiques que le modèle à tuyau unique. La seule différence est que le tuyau supplémentaire sert à amener l’air frais de l’extérieur. Ce modèle est beaucoup plus efficace dans le traitement des flux d’air. Mais, il est également un peu plus coûteux.

Climatiseur mobile split

La majorité des kits de climatisation mobile que l’on rencontre souvent sont des monoblocs. Cependant, certains logements ne sont pas compatibles avec la climatisation monobloc. Un autre moyen très discret d’apporter de l’air frais dans un logement est le système de climatisation double Split. C’est une solution mobile plus ou moins idéale pour réguler la température au sein d’un logement.

Qu’est-ce qu’un climatiseur split ?

Comme l’indique sa dénomination, le climatiseur split est un système de climatisation dont les unités sont séparées les unes des autres. Ce système est constitué de deux parties principales : l’unité extérieure et l’unité intérieure. L’unité extérieure est un boîtier généralement installé contre le mur extérieur de la pièce abritant le climatiseur. L’unité extérieure contient le compresseur du gaz frigorifique servant à traiter l’air chaud de la pièce afin d’y renvoyer de l’air frais. L’unité intérieure est composée du vaporisateur, d’un dispositif de filtrage d’air et d’un dispositif de refroidissement. Son apparence est esthétiquement plus soignée.

Spécificités d’un climatiseur split

Un climatiseur split ne nécessite pas de grands travaux pour son installation. Les unités intérieures et extérieures sont reliées entre elles par un ensemble de fils électriques, de câbles et de tubes. La particularité de ce système de climatisation double est l’absence de conduits. Cela diminue drastiquement les dépenses énergétiques nécessaires au fonctionnement de l’appareil.

L’autre particularité du climatiseur split est l’absence ou presque de bruits. Les éléments qui génèrent plus de bruit dans un climatiseur sont le condenseur et le refroidisseur. Dans un dispositif split, ces éléments sont installés à l’extérieur de la pièce. Cela élimine les principales sources de bruit. Contrairement aux modèles monoblocs, un climatiseur split émet un bruit presque imperceptible qui est estimé à environ 30 dB.

En somme, ce modèle est plus léger, moins mobile (à cause de l’unité fixée à l’extérieur) et moins bruyant. Il est également beaucoup plus cher que les modèles monoblocs.

Climatiseurs mobiles sans évacuation

Le climatiseur mobile sans évacuation est un dispositif qui refroidit l’air en évaporant de l’eau. Il ne s’agit pas d’un climatiseur au sens propre.

Le climatiseur sans évacuation aspire l’air chaud présent à l’intérieur d’une pièce. Puis, il refroidit l’air chaud aspiré avec de l’eau ou des glaçons (préalablement introduit). Enfin, l’air refroidi est expulsé dans la pièce. Cela entraîne une chute de température. L’avantage d’un climatiseur sans évacuation est qu’il permet de faire des économies d’énergie importantes. Mais, il faut noter que ce refroidisseur d’air ne refroidira pas votre pièce autant qu’un climatiseur. Pour obtenir un résultat plus ou moins optimal, il faut limiter l’utilisation de ces refroidisseurs à des logements dont la superficie est inférieure à 15 m².

Les caractéristiques d’un climatiseur mobile

Pour s’offrir un bon climatiseur mobile, il est important de vérifier s’il répond aux exigences basiques en matière de climatisation. Les facteurs suivants sont à prendre en compte selon vos besoins, mais aussi en fonction de votre budget.

Le facteur bruit

Personne n’a envie de faire installer dans ses pièces un climatiseur bruyant avec un ventilateur qui claque ! Il est donc important lorsque vous désirez choisir un climatiseur mobile de tenir compte du niveau d’émission sonore du modèle qui vous intéresse. En termes de décibels, le seuil à ne surtout pas franchir est de 60. En réalité, lorsqu’un appareil fait du bruit à hauteur de 50 dB, c’est déjà un peu gênant. Il faut donc préférer les appareils qui font du bruit en dessous de 50 dB. Le type de climatiseur mobile compatible avec ce critère est le « Split ». En effet, ce dernier émet un bruit maximum de 30 dB. Quelques modèles disposent même d’une fonction permettant d’atténuer complètement les bruits.

La puissance frigorifique

Avant d’acheter un climatiseur, vous pouvez rapidement calculer en fonction de la surface de votre logement, la puissance optimale de l’appareil dont vous avez besoin. Pour cela, vous n’avez qu’à multiplier la superficie de la pièce par sa hauteur (du plancher au plafond) et par 45 W/m³.

À titre illustratif, supposons que votre logement couvre une superficie de 30 m² et que sa hauteur fait 3 m. La puissance frigorifique nécessaire pour refroidir votre logement fera : 30 × 45 × 3. Cela donne 4050 Watts. Vous choisirez donc un climatiseur dont la puissance est de 5000 Watts environ. Cependant, ce calcul n’est qu’une estimation générique. Il est par conséquent conseillé de s’adresser à un spécialiste pour obtenir des chiffres plus précis. Un expert en climatisation pourra prendre en compte de nombreux facteurs supplémentaires.

La taille du climatiseur

Si vous avez opté pour un climatiseur mobile, c’est sûrement parce que vous ne désirez pas vous encombrer. Il est donc également important de vérifier la taille de l’appareil que vous désirez acheter. Il faut pouvoir mettre en adéquation la taille du climatiseur avec l’envergure de votre maison.

La consommation énergétique

Les systèmes de climatisation sont très gourmands en électricité. C’est pour cela que la classe énergétique de chaque modèle y est notifiée afin de permettre à l’acheteur d’avoir une idée sur la consommation d’énergie de l’appareil. Dans le cas typique des climatiseurs, il est recommandé de choisir les modèles de la classe A. Il peut s’agir d’un A+, d’un A++ ou d’un A+++. Tant que vous êtes dans la catégorie A, vous avez la garantie d’obtenir un appareil très économe et respectueux de l’environnement.

Le coefficient de performance (SEER)

Plus le coefficient de performance est élevé, plus votre climatiseur sera performant et moins il consommera de l’énergie. Cela vous fera des économies.

Les fonctionnalités et options supplémentaires

Les fonctionnalités supplémentaires permettent de simplifier le fonctionnement de votre climatiseur et d’améliorer de ce fait votre confort au quotidien.

Le thermostat

Le thermostat vous permet de contrôler le niveau de refroidissement offert par un climatiseur. Un thermostat numérique est plus facile à utiliser pour ajuster le refroidissement. Quand le thermostat est automatisé, l’appareil régule lui-même le niveau de température en fonction des variations de la température ambiante.

L’option « Silence »

Un climatiseur avec une option Silence est très pratique pour les chambres à coucher. Avec cette option, le climatiseur tourne à plein régime sans émettre le moindre bruit pour déranger votre sommeil.

La télécommande

Une télécommande permet d’actionner le climatiseur sans avoir à vous déplacer. À l’aide de la télécommande, vous pouvez contrôler et ajuster la température ainsi que la vitesse du climatiseur.

La minuterie programmable

La minuterie programmable vous permet de régler au préalable l’horaire d’allumage ou d’extinction du climatiseur. Avec cette fonctionnalité, vous éviterez au maximum les gaspillages d’énergie.

La climatisation réversible

Cette option pratique est utile pour utiliser votre climatiseur mobile comme chauffage d’appoint. Elle permet donc de garder au chaud votre logement par les périodes froides d’hiver.

Le type de filtre

Les climatiseurs disposent de filtres permettant d’offrir un flux d’air sain à l’intérieur du logement. Les filtres standards devront être remplacés périodiquement. Les filtres lavables quant à eux peuvent être nettoyés et ils résistent à de nombreux lavages.

L’entretien d’un climatiseur mobile

Le climatiseur étant exposé en permanence à des flux d’air entrants et sortants, il est nécessaire de le nettoyer au bout d’une certaine période d’activité. Ainsi, l’on optimise son fonctionnement. Avant toute séance d’entretien, il convient de débrancher l’appareil pour éviter une électrocution. Vous devez :

  • Nettoyer avec minutie les persiennes et l’ensemble de la coque ;
  • Vidanger régulièrement la cassette récupératrice d’eau ;
  • Nettoyer au besoin les filtres et les changer s’ils sont usés.

Si le dispositif dispose d’une unité extérieure, entretenez-la également de façon périodique. N’oubliez pas d’enfiler des gants lors de l’entretien de votre climatiseur mobile.

L’installation et l’utilisation d’un climatiseur mobile

L’installation d’un climatiseur monobloc est relativement simple. Vous n’avez qu’à le disposer à proximité d’une fenêtre en vous assurant que le tuyau d’évacuation soit bien orienté vers l’extérieur. S’il s’agit d’un modèle Split, faites appel à un installateur qualifié pour en effectuer la pose.

En ce qui concerne l’utilisation de votre climatiseur, suivez juste le mode d’emploi du fabricant et le tour est joué. Retenez que pour qu’un climatiseur fonctionne bien, il faut s’assurer que le local est complètement clos. Autrement, le refroidissement ne sera pas optimal.

Que retenir de ce guide sur le climatiseur mobile ? Choisir un climatiseur n’est pas seulement une question de luxe. Votre bien-être en dépend. Ne transigez donc avec aucun des critères importants dans le choix d’un bon climatiseur mobile.