Poele à pétrole : Nos conseils techniques

4.8 (95%) 4 votes

Comment choisir son poêle à pétrole ?

Le poêle à pétrole représente un appareil qui vous assure un véritable chauffage d’appoint. À mèche ou électronique, vous disposez du choix entre de nombreux modèles. Leur capacité, leur degré de technologie et leurs diverses caractéristiques permettent de les distinguer les uns des autres. Pour vous aider donc à acheter le meilleur qui convient à vos besoins, nous vous donnons ici quelques éléments sur ces poêles.

Meilleur poêle à pétrole : Les plus vendus

Présentation globale des poêles à pétrole

Vous ne disposerez pas toujours d’assez de temps pour choisir votre poêle. À cet effet, connaitre les avantages et les inconvénients de chaque modèle à l’avance se révèle très important. Ce tableau comparatif vous servira donc à désigner votre appareil en un clin d’œil.

 

Poêle à pétrole à mèche Poêle à pétrole électronique
Avantages Inconvénients Avantages Inconvénients
Odorant Peu odorant
Sans thermostat Doté de thermostat
Régulation incertaine de la capacité de chauffe Bonne régulation de la capacité de chauffe
Autonome avec du pétrole ou 2 piles R20 Besoin d’un courant électrique pour fonctionner
Pas d’esthétisme spécial ni de couleurs Un excellent design et de nombreuses couleurs
Prix bas Prix élevé
Changement fréquent de mèche et d’allumeur Presque pas besoin d’entretien
Sans programmation Programmable
Chauffage du dessus Aucun chauffage
Autonomie réduite Une autonomie optimale

Les principales catégories de poêles à pétrole

Dotées d’un chauffage d’appoint mobile, les différentes formes de poêles permettent principalement de chauffer de grandes surfaces d’environ 50 m². En général, vous en rencontrerez deux types, dont les poêles à mèche et les poêles électroniques. Très rudimentaires, les premières disposent d’une faible autonomie. Par contre, les deuxièmes possèdent une technologie plus avancée et fonctionnent aussi bien avec du pétrole qu’avec un courant électrique. Les deux catégories de poêles présentent également de différence au niveau de leur procédé respectif de combustion.

Le poêle à pétrole à simple combustion

Disponible à un prix relativement bas, ce type de poêle reste présent sur tous les marchés. Il possède généralement trois boutons pour assurer sa combustion et chacun d’eux joue un rôle bien déterminé. Le premier, d’une forme ronde, permet d’ajuster convenablement le niveau de la mèche. Quant au deuxième bouton poussoir de couleur rouge, il s’utilise pour éteindre le poêle. Le dernier, le bouton poussoir gris, il sert à allumer le poêle. Sur d’autres modèles, vous pouvez retrouver uniquement deux boutons. Le premier se charge de la mèche et de l’allumage pendant que le second intervient pour l’extinction de l’appareil. Pour mettre en marche ces modèles, vous devez juste remonter la mèche et l’allumeur s’actionnera tout seul. Dans le cas des poêles dotés de trois boutons, l’utilisation parait plus complexe, mais vous ne rencontrerez aucune difficulté à vous en servir. Pour commencer, réglez d’abord la hauteur de la mèche du poêle. Ensuite, appuyez sur le bouton d’allumage puis relâchez-le. Ceci activera l’allumeur qui déclenchera une flamme sur la mèche.

Pour mieux comprendre le système de fonctionnement de ce modèle, une petite clarification s’impose. En effet, la mèche demeure constamment plongée dans le réservoir de pétrole de l’appareil et sort par un brûleur à flux laminaire. Ce dernier dispose d’un cylindre alvéolé en métal avec une bague métallique à l’extrémité et une protection en verre. Ce métal cylindrique se charge de générer un post combustion, afin de diminuer le monoxyde de carbone (CO) pour atteindre les 900 °. Les poêles à simple combustion dépensent donc le dioxyde d’azote puis chauffent à 70 % par rayonnement et à 30 % par convection.

ZIBRO RS-220 Poêle à pétrole, 2200 W, Noir

Promo
ZIBRO RS-220 Poêle à pétrole, 2200 W, Noir
  • ZIBRO original, fabriqué au japon, superficie chauffée 14 - 32 m², consommation de combustible 0, 229 L/h
  • Aucune installation et aucune cheminée est nécessaire. CE poêle portable est conçu sans trappe arrière car conçu pour ne pas en avoir
  • Allumage "pièze". L'allumage est obtenu en tournant le bouton, le pièze émet une étincelle et le poêle s'allume; ce système est plus fiable que celui classique avec bougies
  • Brûleur à mono chambre, à 800 °C
  • Fonctionne avec tous les combustibles spécifiques pour les poêles (NF 128 arrêté 25-06-2010)

Le poêle à pétrole à double combustion

Conçu sur la base du poêle à simple combustion, ce modèle possède un prix plus élevé à cause de la complexité et de la particularité de son système. Même si celui à double combustion comprend deux ou trois boutons pour l’allumage et l’extinction comme pour le précédent, il se démarque par sa seconde chambre de combustion et son brûleur à flamme différent. Ce dernier ressemble au flux laminaire, mais c’est l’apport d’oxygène dans le poêle qui permet de brûler le gaz issu de la première combustion à 800 °. Après cette étape, la combustion quasi complète actionne une flamme de 1200 ° environ dans un cylindre en verre. Vous pourrez alors obtenir un chauffage optimal de l’appareil et une baisse considérable du taux de déchets toxiques rejetés dans l’air. Ce fonctionnement des poêles à pétrole à double combustion permet d’éliminer le monoxyde de carbone et de chauffer à 30 % par rayonnement et à 70 % par convection.

Allumeur des poêles à mèche

La similitude des deux modèles de poêle cités plus haut se remarque au niveau de leur allumeur respectif. Il se caractérise principalement par une petite ampoule en verre, une douille avec deux ergots et un filament incandescent. Il produit une faible flamme en présence d’une forte température générée par les deux piles R20 qu’il comporte. Il vous servira donc pour mettre en marche votre poêle une fois le brûleur retiré et vous pouvez l’y insérer très aisément à l’aide de son bras. Avec le temps et sous le coup de l’usure, vous constaterez que votre allumeur ne rougit plus même avec de nouvelles piles. Vous devrez alors le remplacer auprès de votre fournisseur. Mais pour étendre plus sa durée d’utilisation, procédez le plus souvent à des allumages rapides de 3 secondes ou moins.

Le poêle à pétrole électronique

Conçue avec une technologie très perfectionnée, cette catégorie de poêles représente la progression des poêles à pétrole à mèche. Elle se distingue notamment par un système de ventilation chargée de la répartition homogène et efficace de la chaleur. Ce modèle vous donne également la possibilité de contrôler la température de chauffe de la surface du poêle. Vous pourrez même programmer votre appareil sur de nombreux jours grâce au bandeau digital dont il dispose. En vous offrant un poêle à pétrole électronique, vous profiterez de son caractère économique et de son faible rejet d’odeur. Si vous le désirez, vous pourrez changer à tout moment l’apparence externe de ce modèle et ajouter votre touche personnelle. La particularité de ce poêle réside aussi au niveau de son besoin d’énergie électrique pour fonctionner, car il possède un procédé de combustion différent des autres. Il dispose enfin d’un microprocesseur qui sert à réguler la température, d’un brûleur à injection et d’une chambre de combustion (réservoir) contenant du pétrole.

Coup de coeur de la rédaction : Inverter 123869 le meilleur poêle à pétrole

Inverter 123869 Poêle à Pétrole Electronique, 4650 W, Gris
  • Puissant. faible consommation. programmable. sûr. silencieux. moderne
  • L'appareil est doté d'une technologie qui permet une meilleure combustion: la gazéification du combustible
  • Préconisé pour un volume de chauffe 186M3
  • Réservoir de 7.2L
  • En cas de problème ou en cas de basculement. l'appareil se coupe automatiquement et affiche un code permettant de diagnostiquer le problème

Les caractéristiques techniques du poêle à pétrole

Chaque modèle de poêle possède des aspects propres à lui. Ceux-ci vous donnent une idée de leur capacité et vous permettent de savoir si l’appareil convient à vos besoins. Sans vous présenter des chiffres et des unités incompréhensibles, nous vous exposons ici les caractéristiques clés des poêles.

  • La surface ou le volume à chauffer

Pour déterminer la capacité exacte de la surface du poêle à acheter, prenez juste la longueur et la largeur de l’appareil puis multipliez-les. Pour le volume, multipliez la surface par la hauteur du poêle. Le premier s’exprime en m² et le second en m3. Toutes les dimensions restent à votre disposition à partir du guide d’achat. Vous pouvez aussi savoir la puissance de chauffe du poêle. En effet, 100 W correspond à 1 m² et 0,04 kW à 1 m3Ainsi, un modèle de 3000 W ou de 3 kW peut chauffer une surface de 30 m² ou de 75 m3.

  • La capacité de chauffage maximale et minimale

Exprimée en kilowatts (kW), la capacité de chauffage du poêle vous permet de savoir à l’avance, la quantité que peut supporter sa surface. Vous pouvez la déterminer en considérant son volume initial. Plus sa valeur maximale s’élèvera, plus le poêle chauffera. Généralement, la capacité des poêles à pétrole s’estime entre 0,8 kW et 3 kW pour les petits formats et entre 1,5 kW et 5,5 kW pour les plus grands.

  • La hauteur de la mèche

Si vous connaissez la hauteur de la mèche, vous pouvez déterminer avec précision la température que peut produire votre poêle. En effet, dès que vous la remontez, la température s’élève immédiatement. Lors de l’achat de votre poêle à pétrole à mèche, assurez-vous donc de prendre la mèche correspondante, car elle varie aussi selon les modèles.

  • L’autonomie du poêle

À partir de la puissance du poêle, de son type de combustion, de sa capacité de chauffage et du volume de son réservoir, vous pouvez connaitre la durée de fonctionnement de l’appareil. Exprimée en heures, l’autonomie se révèle longue ou courte d’un poêle à un autre.

  • La technologie Inverter

Uniquement disponible chez les poêles électroniques, cet élément offre un confort thermique optimal ainsi qu’une bonne régulation des températures. Au départ, la technologie Inverter permet à l’appareil de chauffer rapidement pour atteindre un haut degré, puis elle baisse pour rester stable. Elle possède d’ailleurs un microprocesseur qui sert de régulateur. De plus, elle vous aidera à diminuer ou à augmenter la capacité de chauffe en fonction du combustible utilisé. Si vous dotez votre poêle de cette technologie, vous bénéficierez aussi de son système de programmation. Ce dernier permet de choisir à l’avance une température, de définir des cycles quotidiens ainsi que la durée de chauffage à partir de la bande digitale. Pour finir, cet accessoire équipe la chambre de combustion du poêle d’un tamis qui sert à assurer son propre entretien.

  • Le type de brûleur

En vous procurant votre poêle, vous pouvez choisir aussi le brûleur de votre goût parmi les disponibles. Voici les principaux :

  • Brûleur à flux laminaire pour une simple combustion avec une forte consommation ;
  • Brûleur à flamme pour une double combustion avec une faible consommation ;
  • Brûleur à injection plus économique.

La consommation du poêle à pétrole

La quantité de pétrole que dépensera votre poêle dépendra notamment du type de brûleur utilisé, de la capacité de chauffe, du volume du réservoir et de la qualité du pétrole acheté. Exprimée en litres par heure, elle représente aussi le taux moyen de combustible brûlé par le poêle dans un intervalle de temps. Ainsi, un appareil de 3 kW par exemple peut consommer entre 0,225 litre et 0,280 litre par heure. Et si le réservoir contient 4 litres, l’autonomie peut atteindre les 14 ou 18 heures. Dans le cas d’un poêle électronique de 4 kW, le pétrole dépensé avoisine 0,1 litre ou 0,4 litre par heure et l’autonomie tourne autour de 18 et 70 heures pour un réservoir de 7,6 litres.

Les options de sécurité d’un poêle à pétrole

Dès qu’un accessoire requiert la présence de combustion, le risque d’accident augmente. Ainsi, un radiateur électrique présentera moins de danger qu’un poêle à pétrole ou un radiateur de gaz. Dans le souci de baisser ces craintes, de diverses normes sécuritaires restent disponibles pour chaque modèle. À vous de choisir ce qui vous convient parmi elles. En voici quelques-unes :

  • Une soupape de sécurité anti basculement pour arrêter le fonctionnement du poêle en cas de choc ou de renversement ;
  • Des technologies de combustion complètes (double combustion, injection électronique) pour baisser le taux de gaz rejetés ;
  • Des parois tempérées sur les poêles électroniques afin d’éviter les risques de brûlures ;
  • Des systèmes de contrôle d’air dotés d’un détecteur de danger pour éliminer les intoxications respiratoires ;
  • Des détecteurs de CO2 pour dénoncer toute production anormale de carbone.

En plus de ces mesures, vous pouvez équiper vos pièces avec des détecteurs de monoxyde de carbone et de fumée en prévention d’un dysfonctionnement du poêle.

Les options de confort des poêles

Les poêles à pétrole électroniques disposent des fonctionnalités supplémentaires pour garantir un confort d’utilisation que n’offre pas la technologie des poêles à mèche. Voici donc quelques-unes des options que vous pourrez obtenir :

  • Un détecteur laser pour arrêter le poêle après une longue durée d’absence dans la pièce ;
  • Une minuterie programmable de 24 h et un thermostat incorporé ;
  • Un système de programmation sur 7 jours avec de divers cycles quotidiens ;
  • Une ouverture avec des mains propres pour éviter les salissures pendant le dévissage du bouchon du réservoir ;
  • Un mode booster pour augmenter et maintenir la température de l’appareil ;
  • Un programme permettant de stabiliser la température initiale ;
  • Le verrouillage de la bande digitale pour empêcher son utilisation ;
  • Une soupape anti-écoulement pour simplifier le transport du poêle.

Quelques conseils d’utilisation

Pour finir, voici une liste de recommandations qui vous permettront d’user tranquillement de votre poêle à pétrole :